Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous en marche contre le chômage et la précarité ! Le 7 décembre - Départ à 14h Place Stalingrad.

.....

Marche contre le chômage et la précarité le 7 décembre

.

- Départ à 14h
.

.

Depuis Stalingrad la manifestation se dirigera vers Barbès pour rencontrer la marche contre le racisme.
.
.

Tous en marche contre le chômage et la précarité ! Le 7 décembre - Départ à 14h Place Stalingrad.
Tous en marche contre le chômage et la précarité ! Le 7 décembre - Départ à 14h Place Stalingrad.

.

.

Communiqué du Parti de Gauche - Guillaume Etievant et Sandro Poli

.

.

Le Parti de Gauche soutient avec force la marche contre le chômage et la précarité qui aura lieu le 7 décembre à Paris.

Nous appelons la population à se mobiliser pour cet évènement où sera notamment présente Danielle Simonnet, tête de liste aux élections municipales à Paris.

Alors que François Hollande et Jean Marc Ayrault prédisaient en octobre une "évidente décélération" de la courbe du chômage, ce dernier continue pourtant de progresser au rythme calamiteux de 1300 chômeurs de plus par jour, toutes catégories confondues.

La baisse du nombre de chômeurs de catégorie A annoncée en octobre, conséquence de "l’effet vendange" et de l’augmentation de 25,8% des radiations, ne suffit pas à cacher la hausse dramatique de 4% des catégories précaires B et C.

Tous en marche contre le chômage et la précarité ! Le 7 décembre - Départ à 14h Place Stalingrad.

En un an, près de 44.000 entreprises ont été rayées de la carte, en hausse de 4 % par rapport à 2012.

Le record de 2009 est donc battu, année de récession pourtant catastrophique sur le plan de l’emploi.

Ce sont 170 entreprises par jour, pour la plupart directement dépendantes de la consommation des ménages qui ont été placées en procédure de sauvegarde depuis un an !

Or, face à ce fléau économique et social, la réponse du gouvernement peut-être ainsi résumé :

"patience, souffrez aussi longtemps que nécessaire".

L’injustice et l’improvisation fiscale qu’exprime le retour de la "TVA Hollandozy" est symptomatique de cet aveuglement prophétique.

Le Parti de Gauche appelle le Président et son Premier Ministre à prendre la marche des chômeurs au sérieux.

La saignée budgétaire et fiscale est une terrible erreur, Bouvard et Pécuchet doivent reconnaitre leur échec sur le front de l’emploi.

Il devient urgent d’étendre les droits aux allocations chômage et de prolonger la durée d’indemnisation.

L’effet positif de ces mesures sur la relance de l’activité doit s’accompagner d’une politique industrielle tournée vers l’écologie et les besoins sociaux, financée notamment par un nouvel impôt citoyen sur le revenu et les patrimoines.

.

.

Guillaume Etievant, Secrétaire National du Parti de Gauche, et Sandro Poli, co-président de la Commission économie

Tous en marche contre le chômage et la précarité ! Le 7 décembre - Départ à 14h Place Stalingrad.

.

.

Communiqué de SUD

.

.

La courbe du chômage n’est pas prête de s’inverser avec la poursuite de la politique d’austérité du gouvernement.

Il y cinq millions de chômeurs-euses en France et seulement un peu moins de la moitié des inscrits-es à Pôle Emploi sont indemnisés-es.

.

En revanche, le gouvernement, comme le précédent, multiplie exonérations et crédits d’impôts au patronat, sans aucune exigence en matière d’emplois et de salaires.

Pire, avec la loi dite de « Sécurisation de l’emploi », voulue par le MEDEF et certaines organisations syndicales, les licenciements sont facilités et la précarité à peine sanctionnée.

.

Les prochaines négociations UNEDIC en janvier 2014 sont un enjeu qui nous concerne toutes et tous.

.

Le MEDEF veut imposer une purge de l’assurance chômage.

.

Il préconise 300 millions d’économies sur trois ans pour combler le déficit du régime général et le retour à la dégressivité des allocations.

C’est au patronat de payer la note des licenciements et de la précarité, pas aux chômeurs-euses et précaires.

.

Les organisations syndicales doivent refuser en bloc cette nouvelle régression sociale et préparer la mobilisation.

.

Le gouvernement aura la responsabilité politique de ne pas donner son agrément à de nouvelles attaques patronales.

.

Exigeons une autre politique :

.
- Augmentation des minima sociaux et des allocations chômage

.
- Réduction du temps de travail à 32 h, avec embauches correspondante
s.

.
- Formations qualifiantes, choisies et rémunérée
s.

.
- Présence des associations de chômeurs là où se décide leur sor
t.

.
- Plus de moyens aux agents de Pôle Empl
oi

.

.

Manifestons en régions
et à Paris 14 H Place Stalingr
ad

Tous en marche contre le chômage et la précarité ! Le 7 décembre - Départ à 14h Place Stalingrad.
Tag(s) : #Marche, #Manifestations, #Précarité, #Chômage, #Austérité